Alimentation insuffisante

Accueil Forum Traitement Alimentation insuffisante

Ce sujet a 8 réponses, 3 participants et a été mis à jour par minisugar minisugar, Il y a 3 années, 8 mois.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Articles
  • #610
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Petit bilan à l’hôpital : mes apports caloriques sont insuffisants.

    Je m’en doutais bien, mais je suis à court d’idée. Avec mes 4 tranches de jambon et mes 2 oeufs le matin, je crève la dalle à 10h. C’est bientôt un sanglier rôti qu’il me faudra, comme Obélix 🙂

    Du coup, ça les motive pour essayer de me faire avoir le Sucraid. Ils veulent aussi me trouver des compléments alimentaires. Je crains le pire avec ces compléments, mais bon, si je n’ai pas le choix… Déjà, faudra qu’ils en trouvent sans lactose, sans amidon, sans saccharose. Je leur souhaite bon courage 🙂

    #612

    Marie-Aude
    Participant

    Bonjour,

     

    Et tu as essayé de rajouter de l’huile dans tout ?

    Pour nos enfants on fait ça, on passe 1 bouteille d’huile par semaine. Je ne sais pas si c’est très digeste mais ça permet de maintenir le poids.

    Bon après ça ne doit pas être fameux… Eux ils ne sont pas difficiles donc ils mangent des courgettes complètement noyé dans l’huile et ils boivent ensuite le jus restant dans l’assiette mélangé à l’huile .

    Je vous promet on ne les a pas battu pour ça !

    Sinon il y a toutes les viandes grasses style saucisse de porc type diot, le foie de morue.

    La graisse de noix de coco n’est pas mal non plus, pas mauvaise avec ce petit gout de noix de coco

    On a aussi réussi à introduire chez Timothée l’avocat et les olives qui passent bien et qui sont assez caloriques

     

    C’est pas drôle tout ça… on a fait un régime anti porosité intestinale avec mon mari en même temps que les petits pendant 5 mois l’année dernière et au début comme j’allaitais Elinora et qu’elle est allergique au lait, blé , oeuf je ne mangeais que des légumes, de l’huile et de la viande et c’est vraiment la misère…

    C’est sur que le sucraid pourrait peut être aider, je ne comprend pas pourquoi il ne te le prescrivent pas direct vu tes résultats de biospies… mais bon , la sécu et les médecins sont parfois complètement bornés….

    #613
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Pour ce qui est de l’huile, j’en mets déjà pas mal partout. Je fais un régime hyper gras, sur les conseils d’une diététicienne il y a quelques années, malgré une bonne hypercholestérolémie. Il faut faire des choix !

    Mais mon organisme consomme tout trop vite. Je suis du genre ON/OFF :-). La seule solution que j’ai trouvée pour limiter les hypos, c’est de prendre un peu de pain chaque jour. Mais cela me provoque des sinusites ethmoïdales et maxillaires de plus en plus violentes (plus quelques troubles digestifs, mais que j’ai appris à supporter). Alors je fais une pause pendant quelques jours pendant lesquels je meurs de faim. Puis je recommence…

    Pour le Sucraid, c’est une longue histoire… Le médecin qui a fait le diagnostic (sur la base d’une hypothèse d’un médecin en médecine interne) l’a fait à reculons : « ça ne peut pas être ça, c’est trop rare ». Scientifique de métier, ça m’a scotchée. Ensuite, le jour de la gastroscopie, juste avant de m’anesthésier, l’endoscopiste a stoppé l’intervention car il venait de voir dans le dossier qu’il y avait un truc spécial à faire, mais qu’il ne connaissait pas le protocole. Bref, le médecin n’a pas dû avoir la cote, et il a en plus été vexé je pense d’avoir eu tord. Donc quand je l’ai revu, ça a été une véritable scène à la Molière : « vous n’avez qu’à pas manger de sucre », « bien sûr que vous pouvez manger tous les fruits », « vous survivez », « si vous trouver une solution miracle, tenez-moi au courant ». Je lui ai parlé du Sucraid, alors il a noté « Sucraid » sur une ordonnance, et il m’a dit que sur Internet, on trouve de tout.

    Pitoyable. Mais il y en a des comme ça dans tous les métiers. Le gastro-entérologue que j’ai vu la semaine dernière dans un autre hôpital n’a pas eu du tout la même approche. Il a cerné le problème, et il ne comprend pas comment je survis avec ce régime. Il a fait une demande à la pharmacie hospitalière. Maintenant, il y a les aspects financiers et administratifs, car d’après lui, c’est beaucoup moins facile qu’en pédiatrie. Alors j’attends 🙂

    #620

    Celine
    Participant

    Les apports caloriques sont une chose, une partie du problème, mais n’y a-t-il pas aussi une question de combinaisons alimentaires, et d’assimilation?

     

    Je fais bcp de recherches pour moi et ma maladie, tant au niveau de la physiologie, que de la digestion. Et j’y trouve des infos qui me font penser à vous, patients DCSI.

    Je voudrais vraiment avoir plus de temps pour approfondir mes recherches (et nos échanges)

    J’étais du genre à manger très bien le matin, et à être affamée à 10h, idem le midi et affamée à 14h30. Sans DCSI…

    J’ai changé mon alimentation et peu à peu, ça s’est calmé, vraiment calmé. Je suis épatée de voir que mes fringales ont à ce point disparu … en mangeant moins, mais d’une toute autre façon.

    #624
    minisugar
    minisugar
    Participant

    J’imagine que oui, mais le choix est tellement limité que le nombre de combinaisons possibles est assez fini…

    Alors effectivement, comme exemple de combinaison : je sais que si je prends du glucose seul, ça va être catastrophique 1h30 après. Il faut combiner le glucose avec du gras et des protéines pour que l’hypoglycémie réactionnelle soit moins violente. Quand on est chez soi, c’est jouable. Mais au travail, un peu compliqué à appliquer.

    Après, le problème, ce n’est pas seulement que j’ai faim, mais que je fais des malaises hypoglycémiques. Ca m’arrive souvent d’être en limite de tomber dans les pommes. Ca m’est déjà arrivée aussi de commencer à dire n’importe quoi : des phrases incohérentes. Ca fait un drôle d’effet…

    Il faut peut-être que je me fasse des courgettes au glucose au petit déj ? 🙂

     

     

    #626

    Celine
    Participant

    Minisugar, je pensais à toi cette nuit…

    Dans une vidéo de Thierry Souccar, il explique que les pâtes et le riz cuits longtemps augmentent leur index glycémique (IG) et provoquent des pics d’hyper puis d’hypoglycémie. Idem avec … la baguette.

    Du coup, je me demandais: pourrais tu juste essayer de remplacer ta baguette par:

    une tranche de pain autre (type seigle/épeautre/???)

    ou une tranche de pain fait à la farine de riz (j’ai une recette à tomber)

    Je réfléchis, je ne dis pas que j’ai raison. J’essaie de chercher…

    #628
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Ouh là là, il faut dormir la nuit 🙂

    Merci pour toutes ces idées. En fait, j’ai déjà essayé les pains complets et les galettes de riz. C’est clair, j’ai moins d’hypo… mais à la place, j’ai des diarrhées…

    Une solution serait de prendre des quantités encore plus faibles. Mais je ne sais pas déterminer dans ce cas si ce type de micro apport énergétique a un sens. C’est un peu comme mettre un grain de sable sur un tas de sable : on ne voit pas la différence.

     

    #630

    Celine
    Participant

    les galettes pain des fleurs sarrasin, tu as tenté? et dans la même marque à la noix de coco?

    As-tu essayé plusieurs « marques » de galettes de riz?(je demande car le fils d’une copine, atteint d’une maladie digestive non diagnostiquée, ne se nourrit que de 9 aliments différents , et pour le riz, elle a trouvé une marque qui passe, les autres ne passent pas….)

    Dans les pains complets, quels types de pain as-tu essayés?

    #642
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Je n’ai pas essayé ces galettes, mais j’avais essayé le sarrasin.

    Pour les pains complets : ceux de boulangerie, j’en ai essayé plusieurs sortes mais je ne saurais plus te dire lesquelles… et le pain noir russe (ça m’a rendue malade ce machin, ça m’a créé des souvenirs uniques :-). Et en plus, on me servait ça tous les matins avec des oeufs de saumon.  Faut crever la dalle pour avaler ça.)

    Mais bon, j’ai un déficit enzymatique tel que les amidons me provoquent tout le pot pourri des symptômes digestifs. Si je combine ça en plus avec du saccharose (et il y en a dans tous les produits à graines, non raffinés), c’est la cata illico presto.

    Le riz et les pâtes ne me provoquent pas d’hyperglycémie, juste des troubles digestifs pour 3 jours. C’est le glucose et le fructose qui me provoquent des soucis de glycémie : non pas de l’hyperglycémie (ouf, j’ai un truc normal), mais des hypoglycémies 2h après. Ca me le fait avec une cuillère à café de « poudre » (!) de glucose ou de fructose diluée dans une boisson, ou avec des figues à jeun par exemple.

    Je digère mieux le riz blanc et les pâtes, que le riz complet ou le riz sauvage et les pâtes complètes. Mais enfin, la distinction devient très ténue avec le temps : ça me fait pratiquement aussi mal au ventre.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.