Apport en glucose

Accueil Forum Régime alimentaire Apport en glucose

Ce sujet a 5 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Severine972, Il y a 2 années, 4 mois.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Articles
  • #644
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Bilan à l’hôpital :

    Les glucides devraient constituer 50% des apports de calories, soit 1000 calories pour une femme avec activité moyenne. 1g de glucide apporte 4 calories. Donc mon besoin est de 250 g de glucides.

    Petit bilan via mon régime actuel : j’ai 60 g de glucides dans le meilleur des cas par jour (si je prends un fruit comme des figues ou du coing, ce qui n’est pas tout le temps le cas).

    Les protéines ne devraient représenter que 15% des calories. Chez moi, c’est 50%.

    A l’hôpital, ils sont formels sur le fait que je ne peux pas continuer comme ça, à cause de l’impact sur les reins. La seule solution envisageable est de rétablir un équilibre avec les glucides, en ajoutant du glucose, et en réduisant les protéines.

    Le 1er objectif que je dois viser est de prendre 60 g de glucose par jour, et d’ajouter 2 collations par jour avec fruit (figue, papaye, coing,…), ou tomates cerises. Comme je fais des hypos réactionnelles, c’est la 1ère étape, car ils ne sont pas sûrs que je supporte.

    Le glucose est dilué dans de l’eau : je mets 50 g de glucose dans une bouteille de 50 cL d’eau. Je parfume avec un fond de sirop sans sucre marque U (l’eau avec un goût sucré me donne la nausée, surtout si je suis en hypo, donc la solution, c’est de parfumer ce breuvage infâme). Je dois boire ça après chaque collation. Il faut boire après avoir mangé quelque chose, si on fait des hypo réactionnelles. Je dois prendre ces collations à heure fixe, environ 30 min avant l’arrivée des hypos (c’est toujours à peu près à la même heure, donc il suffit d’anticiper. C’est classique de s’être habitué aux 1ers symptômes des hypos quand on vit tout le temps avec. Je m’en aperçois toujours trop tard, quand je commence à avoir des vertiges, des tremblements, etc..).

    Ca fait 4 jours que je suis ce régime. C’est vrai que ça va mieux, je suis moins fatiguée, j’ai l’impression d’être sur pile, et je ne rentre pas chez moi le soir en luttant contre les symptômes de l’hypo. Par contre, je triche un peu, je prends 2 collations le matin, et 2 l’après-midi. Sinon, 1h30 après la boisson glucosée, c’est l’hypo réactionnelle, et là, les symptômes sont vraiment violents.

    Je suis sensée boire beaucoup, pour aider les reins à cause du régime qui reste trop protéiné. Mais franchement, je n’y arrive pas. J’ai la nausée direct. Comme les petits vieux 🙂

     

    Quelques données pratiques :

    1 cuillère à café de glucose = 5g

    1 cuillère à dessert = 10g

     

    Conclusion : j’ai appris à mes dépends qu’un régime alimentaire totalement déséquilibré à des conséquences sur le reste de l’organisme. Le glucose paraît incontournable pour gérer ça, et la glycémie (surtout sans SUCRAID !).

    Je me suis renseignée, ils font ça aussi aux US. Parlez-en à vos endocrinologues et gastro-pédiatres si vous n’arrivez pas à gérer la glycémie.

     

    #645

    Celine
    Participant

    Minisugar,

    je lis depuis plusieurs mois au niveau nutrition, et j’ai récolté des infos similaires (le besoin de 50% de glucides est un besoin vital, inné de la cellule pour bien fonctionner. En deça, la cellule est dénutrie, s’ensuivent diverses réactions biochimiques pour que malgré tout tout le corps fonctionne, mais cela a un coût, à savoir la « destruction »/ »dégradation » de certaines cellules/fonctions/organes.

    C’est dans ce sens que je veux réfléchir pour l’alimentation de Guillaume.

     

    Du coup, je suis heureuse que tu arrives avec ces infos car tu les as récoltées via ton parcours médical, ça vient confirmer mes lectures de différents naturopathes/nutritionnistes/infos sur la biochimie cellulaire.

    Je suis convaincue que l’apport de protéines pour combler le régime est un mauvais choix à moyen et long terme, mais je suis aussi convaincue qu’avec autant de restrictions alimentaires, c’est très difficile.

    Cette solution que tu énonces pourrait être une piste. Mais… à voir… Je ne veux pas avancer des choses que je n’ai pas complètement vérifiées, mais j’aurais tendance à penser que peut-être qu’il existe encore un autre niveau de compréhension du processus, et avec lui, d’autres pistes envisageables (mais ça me prend tellement de temps, je dois encore approfondir)

     

    Pourtant, pour les enfants faisant de fortes hypos (et j’aimerais comparer avec vous si les hypos ne sont pas plus fréquentes chez les enfants consommant bcp de protéines animales), je me dis que vraiment, ceci est à transmettre au plus vite aux médecins et le tenter.

    D’ailleurs, Marie-Aude, qu’en penses-tu?

    #646
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Pour apporter une réponse à ta question sur le lien entre protéines/hypo :

    Je n’ai pas constaté que les hypos empiraient avec un régime hyper-protéiné. J’ai même constaté l’inverse ! C’est pour ça que j’ai monté les doses de protéines dans mon alimentation, car à force de faire des expériences, j’avais constaté que c’était ce qui me permettait d’avoir des hypos moins sévères, et de les retarder dans le temps. A l’hôpital, on m’a expliqué que c’était normal, car les cellules étant en manque de glucose, le corps utilisait les protéines pour arriver à fabriquer du glucose (c’est la néoglucogénèse).

    Le glucose a un gros inconvénient lorsqu’on est sujet aux hypos réactionnelles : quand on commence à en prendre, il faut en reprendre très régulièrement (par exemple, toutes les 60 min). Sinon, les hypos sont horribles. Dans la vie de tous les jours, ce n’est pas facile à gérer, mais je commence à expérimenter que c’est une solution qui a de moindres conséquences sur le fonctionnement de l’organisme que les autres solutions que j’ai également testées (régime hyper-protéiné, introduction forcée d’amidon, etc etc…).

    Ca fait plus de 10 ans que je fais un tas d’expériences sur moi-même, alors si tu as d’autres idées, n’hésite pas, ce sera avec plaisir que je ferai labo de test 😀

     

     

    #685
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Et voilà la suite de mes expériences !

    Excédée au bout de 15 jours, je me suis acheté un lecteur de glycémie pour comprendre le niveau des hypos et quand elles surviennent.

    Depuis 2 mois, je mets du glucose à tous les repas, dans des boissons à 10h et 16h, et dans de l’eau quand je fais du sport.

    Au bout d’1 mois, ça allait beaucoup mieux : moins d’hypo.

    Au bout de 2 mois : pas d’hypo (hors jeûne ou sport si je ne fais pas ce qu’il faut).

    Donc le lecteur de glycémie m’a appris à gérer et anticiper les hypos, Au bout d’un mois, moins d’hypos réactionnelles dues à la prise de glucose. Et tout se passe comme si je m’étais reconstitué une « réserve », car je tiens mieux qu’avant le jeûne.

    Conclusion : avec un régime sans amidon et très très pauvre en saccharose, le glucose me semble indispensable. Il faut juste persévérer au début à cause des hypos réactionnelles (j’ai failli abandonner je ne sais combien de fois, mais franchement, ça valait le coup de souffrir un peu 🙂 ).

    #807
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Un site qui vend du dextrose dans divers conditionnements, même pour les particuliers :

    http://www.meszepices.com/articles.html?mot=dextrose

    Je l’achète en sac de 5 kg, pour les confitures en particulier.

    Ce site vend aussi plein d’épices. Ca permet de varier !

    • Cette réponse a été modifiée le Il y a 3 années, 1 mois par minisugar minisugar.
    #864

    Severine972
    Participant

    Bonjour

    J’ai lu que vous achetiez du glucose Louis Francois. Il en existe plusieurs sortent ( glucose deshydraté, etc…) Pourriez vous me dire ce que vous commandez exactement. Je vis en Martinique et pour l’instant je n’ai trouvé que du sirop de glucose en tube dans une boutique pour la decoration des gateaux.

    merci beaucoup pour votre aide

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.