Troubles ORL

Accueil Forum Symptômes DCSI Troubles ORL

Ce sujet a 10 réponses, 4 participants et a été mis à jour par minisugar minisugar, Il y a 3 années, 11 mois.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Articles
  • #205
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Bad news pour les symptômes ORL après échange avec l’association CSID : les troubles ORL ne sont pas provoqués par le RGO, mais ils sont dus à la maladie elle-même et à la mutation de l’ADN.

    • Le groupe A n’est pas touché.
    • Le groupe B est affecté
    • Le groupe C est affecté très sévèrement

    Je n’ai pas eu d’explication pour l’instant sur les mécanismes, mais on le saura peut-être bientôt via la refonte du site csidinfo.com.

    Moi qui pensait me débarrasser de mes sinusites en améliorant mon régime… C’est raté 🙁

    Les Américains recommandent la vaccination contre la grippe, et l’utilisation de gel hydroalcoolique systématique.

    Pour le gel hydroalcoolique, je pense que c’est un peu excessif tant que les troubles ORL restent légers (pour ceux qui ont des pneumonies OK, mais pour des sinusites ?). Je me méfie un peu, les Américains sont les extrémistes de l’hygiène et du zéro virus et bactéries…

    #208

    samantha
    Modérateur

    merci beaucoup pour ces infos, je me pose des milliards de questions sur ce foutu RGO.

    ici on a l’impression que le reflux vient du fait qu’un aliment passe pas. chez nous par exemple c’est le poisson, les plv, le maÎs. l’allergologue a noté sur le compte rendu « syndrome d’entérocolite ».

    je me suis renseigné et on appelle cela SEIPA. vous connaissez ?

    #220
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Je n’y connais pas grand-chose à part que c’est une allergie alimentaire, qui s’améliore normalement avec l’âge.

    Je pense que ce n’est pas une coïncidence que vous soyez plusieurs à rapporter des problèmes d’allergies alimentaires.

    De ce que m’ont dit les Américains (désolé, c’est mon unique référence 🙂 ), ils ont constaté qu’un régime non adapté peut conduire au développement d’autres problèmes intestinaux, en particulier la non tolérance d’autres aliments. Ca se comprend un peu : si l’intestin est en permanence agressé, il se rebelle 🙂

    Avec un régime adapté, ces symptômes devraient disparaître.

     

     

    #348
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Petit partage rapide d’une découverte que j’ai faite ce soir en surfant sur Internet : chez tout le monde, plus on absorbe de saccharose, moins les globules blancs sont performants (le système immunitaire est donc moins performant). Résultat qui fait suite à une expérience réalisée aux US en Californie, à l’Université de Loma-Linda.

    Du coup, ça doit avoir un lien avec notre pathologie et les troubles ORL…

     

    #352

    samantha
    Modérateur

    coucou,

    merci beaucoup pour l’info.

    Donc ce que je comprend c’est qu’une personne qui tolère moins le sucre aura plutôt tendance à avoir une baisse des globules blancs et de ce fait un système immunitaire moins performants. est ce bien cela ?

    Il me semble que plusieurs enfants qui ont des DCSi ont une baisse immunitaire aux pds… peu etre un lien.De même que souvent ils sont plus fragiles aux niveau respi, mais d’après les contacts au USA, ceci n’a pas en rapport avec le DCSI.

    Merci encore pour les infos

    #364
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Oui, c’est ce que j’ai compris. Mais je ne vais pas ingérer du sucre pour le démontrer 🙂

    Les Américains m’ont dit que les troubles ORL sont dus aux mutations génétiques de la maladie elle-même. Je n’ai encore rien lu dans les revues médicales sur le sujet, je n’ai pas eu le temps. Mais je vais chercher prochainement. Car je n’aime pas rester avec des on-dit non documentés.

    Perso, j’ai eu des trucs un peu bizarres au niveau immunitaire. L’année dernière par exemple, j’ai eu plein de troubles digestifs sévères avec fortes nausées pendant 2 mois. A cette occasion, j’ai eu une prise de sang, qui a montré un taux de polynucléaires neutrophiles élevé (alors qu’il n’y avait pas de signes d’infection). Le médecin m’a dit que ça ne lui évoquait rien, qu’il ne comprenait pas, et donc je suis restée comme ça en attendant que ça passe. Mais forcément qu’il y avait un lien, car après ce taux de polynucléaires neutrophiles est redevenu normal. De mes recherches, ce taux peut être affecté en cas de maladie inflammatoire.

    Mais déjà que les médecins galèrent avec des simples troubles du transit, si on rajoute les mutations génétiques et le système immunitaire là-dedans, ils vont complètement nous laisser tomber 🙂

     

    #508
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Après avoir galéré pendant 2 ans avec des troubles ORL de plus en plus violents (sinusites ethmoïdales et maxillaires très douloureuses et complètement bloquées), j’ai décidé de trouver la cause à tout cela, ne me voyant pas continuer ainsi.

    Après un échange d’un niveau affligeant avec mon médecin traitant (sa chanson : « je ne sais pas, et même les spécialistes ne savent pas »), j’ai décidé de faire des expériences et des recherches bibliographiques.

    Je suis partie du constat que toutes les personnes avec des pathologies digestives souffrent de troubles ORL chroniques. Exemple : maladie coeliaque, intolérance au gluten, maladie de Crohn,… Deuxième constat : les personnes avec des pathologies digestives ont également beaucoup d’allergies alimentaires. Ca m’a semblé curieux comme coïncidence. J’ai donc conclu que les allergies et les troubles ORL n’ont rien à voir avec notre pathologie, mais qu’ils sont liés à l’agression de l’intestin.

    1/ Après recherche bibliographique : j’ai lu que l’intestin enflammé (l’intolérance alimentaire peut être une cause) devient plus ou moins perméable. A cause de cette perméabilité, des substances passent dans le sang, et se retrouvent disséminées dans divers endroits de l’organisme. Ces substances peuvent alors réveiller le système immunitaire et déclencher des réactions auto-immunes (allergies, troubles ORL), ou perturber certains organes.

    2/ J’ai fait une expérience, en pleine crise de sinusite. J’ai repris un régime drastique, et supprimé tout ce que je prenais pour faire moins d’hypoglycémie (par exemple un petit peu de pain, un petit peu de fromage, qui me provoquaient des troubles digestifs journaliers mais que je supportais bon gré mal gré). Au bout de 3 jours, c’est allé mieux. Maintenant, ça fait 2 semaines que je n’ai plus d’antibio, et pas de rechute de sinusite, et je me sens beaucoup beaucoup moins fatiguée. Franchement, je revis ! Par contre, si je prends à nouveau trop de saccharose ou d’amidon, la rhinite recommence.

    Ma conclusion : même si on supporte un peu les troubles digestifs, continuer à prendre des aliments auxquels on est intolérant provoque des perturbations dans le reste de l’organisme, qui à la longue prennent des proportions importantes. Mon expérience m’a démontré qu’il valait mieux suivre un régime drastique et ne pas faire trop d’écart. Cela pose d’autres soucis (hypos, malaises, perte importante de poids), mais pour la qualité de vie, je préfère ces soucis-là aux autres. Question de choix personnel 🙂

     

     

    #533

    sandra
    Participant

    Bonjour,

    Ma fille aura bientôt 9 ans, elle a été diagnostiquée à 2 ans et demi,  elle a de gros problèmes ORL, pose toute les années de diabolos, l’ORL désespère (déjà 7 interventions) et Pauline aussi, elle devra surement repasser au bloc en fin d’année, lui pense que la maladie affecte son système auditif, le professeur gastro qui l’a suit à Lyon (mère enfant) ne me le confirme pas. D’ailleurs il ne dit pas grand chose mise à part continuer le sucraid, c’est très bien.

    Je ne sais plus quoi penser.

    Avez-vous des infos?

    Merci

    Sandra

     

    #535

    samantha
    Modérateur

    bonjour sandra,

     

    merci pour votre message, de notre coté jade a besoin d’un ipp au quotidien pour les reflux, et d’un traitement de fond pour l’asthme mais c’est a cause des allergies…

     

    votre fille a t’elle un traitement de fond qu’elle peut prendre sans saccharose et amidon ?

     

    actuellement que mange t’elle apres plusieurs années sous sucraid ? arrive t’elle a grossir ?

     

    merci

    #560

    Celine
    Participant

    Minisugar, je suis à fond dans ta lecture des choses.

    Pour des raisons personnelles, je lis depuis des mois des infos sur l’intestin, et maintenant, c’est accepté par toute une partie de professionnels que l’intestin et l’immunité sont intimement liés.

    Les termes de dysbiose, jonctions serrées vous parlent?

    Difficile de tout vous expliquer, mais je pense (et j’aurai confirmation, ou non début septembre avec un médecin spécoialisé en micronutrition) que le problème enzymatique de nos loulous (mais les allergies peuvent aussi être la cause, ou même d’autres choses) a fait stagner des molécules dans le système digestif (molécules qui ne pouvaient pas être digérées) et qu’elles ont petit à petit déséquilibré la flore intestinale, jusqu’à provoquer une hyper perméabilité et une dysbiose plus ou moins importante. Cette dysbiose a donc élargi les jonctions serrées qui ont laissé passer des macromolécules n’étant pas des nutriments, rendant ainsi le système immunitaire en alerte. Et moins efficace sur d’autres agressions microbiennes/bactériennes.

    Mais le corps essaie tjs de rétablir l’équilibre, et a donc, comme dans ton cas minisugar, « caché » l’inflammation ailleurs (donc, ta prise de sang revient normale, les globules blancs « se calment ») et on est alors dans un tableau d’inflammation chronique « sourde », mais bien réel.

     

     

    #563
    minisugar
    minisugar
    Participant

    Et oui, j’ai lu ça aussi tout récemment et vu un reportage sur ce sujet ! Merci pour le complément.

    En fait, ce que l’intestin rejette devient un poison pour tout l’organisme. Donc on peut développer des tas de pathologies annexes si on ne fait pas gaffe.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.